BENI MELLAL // Le Conseil provincial de Beni Mellal a récemment  tenu sa session extraordinaire.
نشر الثلاثاء 22 مايو 2018

BENI MELLAL

Le Conseil provincial de Beni Mellal a récemment  tenu sa session extraordinaire.

NABAE 24 // bENI mELLAL

Le Conseil provincial de Beni Mellal a récemment tenu sa session extraordinaire au siège de la wilaya de Beni Mellal en présence de son président M Mohamed Halhal et de ses membres.

L’ordre du jour de cette session  a porté sur quatre grands axes, à savoir, la programmation de l’excèdent prévisionnel pour l’année 2018 et de l’excédent réel au titre de l’année 2017. La somme des deux excédents prévisionnel et réel est de 5915.321,20 DH. Il a été approuvé par le Conseil  de réserver la somme de 3.000.000 DH pour la réalisation des engagements  issus des conventions approuvées. Il s’agit de la convention de partenariat pour la construction d’un centre d’oncologie  d’une somme de  1.000.000DH, d’une autre convention de partenariat pour la réalisation de la deuxième tranche du programme de la réhabilitation des axes stratégiques d’une somme de  1500.000DH         .  En plus d’une autre convention portant sur la réalisation d’une étude concernant l’aménagement du Dir avec un investissement de 500.000 DH.

La somme  qui  reste de l’excédent global et qui a été proposée pour la réalisation de quelques projets programmés  pour le développement de la province (les piscines, la maison de l’industrie),  a été reportée à la prochaine session sur approbation du Conseil.

Par la suite, le Conseil a procédé à l’approbation du virement du crédit et  à l’étude et l’approbation du PV de réunion  de la commission de suivi de la convention de la gestion pour le transport qui s’est tenu le 21/2/2018.

Au terme de cette session extraordinaire,  le Conseil provincial  a examiné la  situation des projets réalisés dans le cadre du budget provincial. Dans plus de 6 projets, les travaux ont été à 100% achevés  au moment où  d’autres ont atteint 50% et 70% de réalisation.  La réalisation   de certains projets  a été entravée par la trésorerie  provinciale.

SAID FRIX

BENI MELLAL